Les plus beaux stylos sélectionnés par Point Plume®

Expédition dans le monde entier chaque jour

Satisfait ou remboursé*

Un étui offert à partir de 100€ d’achat

Retour

David Oscarson

David Oscarson

David Oscarson crée des stylos plume de luxe depuis 2000 lorsqu’il a lancé sa marque éponyme avec la collection de stylos Henrik Wigstrom Trophy en édition limitée. Depuis lors, il a créé de nombreuses collections de stylos en édition limitée – dont quatre ont été récipiendaires du prix annuel Best of the Best du Robb Report et du prestigieux Readers’ Choice Award pour la collection Jacques de Molay – chacune étant un hommage personnel à la art d’écrire.

“Le plus grand défi aujourd’hui est d’aider les gens à se souvenir de ce que signifie une signature : qu’il s’agit d’une extension de soi-même”, déclare Oscarson. “Beaucoup de choses sont électroniques aujourd’hui, y compris la communication, mais je préfère toujours parler au téléphone que d’envoyer des SMS, et visiter en personne au téléphone – démodé, peut-être, mais beaucoup plus riche, et dans mon esprit, beaucoup plus gratifiant.”

Il adopte cette même approche consciente de la production de ses stylos. L’utilisation du guilloché et de l’émail faits à la main, des formes d’art traditionnelles également présentes dans l’horlogerie, est emblématique de la marque, et Oscarson prend grand soin de garder leur qualité pure. Par exemple, il indique très clairement que les parties métalliques de ses stylos sont guillochées, par opposition à estampées, car le motif résultant reflète la lumière de la bonne manière. De même, Oscarson utilise des techniques d’émaillage exclusives pour enrober ses stylos par opposition à des méthodes plus économiques dont les résultats ne répondent pas à ses normes.

“Il s’agit d’un processus minutieux en plusieurs étapes nécessitant des heures de meulage, d’application, de cuisson, de limage et de polissage pour obtenir la couche de verre cuit au four qui recouvre le corps gravé du stylo”, explique Oscarson. “Nous n’utilisons pas d’époxydes, de résines ou d’autres soi-disant” émaux mous “dans ce processus.”

“Ma partie préférée de l’entreprise”, partage-t-il, “est de voir une idée ou un concept devenir une chose réelle et “vivante”.


Point Plume® fait sa sélection David Oscarson


David Oscarson en vente dans la boutique Point Plume®

Filtres

Showing the single product

Voir 60/120/Tous

Filtré par attribut

  • M (1)

1 Produit

  • Quickview

    The Golden Spike

    ,
    Guilloché : Fabriqué à la main à partir d'or 18 carats et d'argent sterling .925, chaque composant en métal précieux passe par plusieurs étapes de gravure de précision, créant un motif complexe connu sous le nom de guilloché ; un processus minutieux qui donne vie et lumière à la surface des métaux précieux Email dur : À l’aide d’un mortier et d’un pilon, une composition de verre, d’eau et d’oxydes métalliques est broyée à la main pendant des heures. Une fois décantée, l'eau est éliminée, laissant la pâte fine qui constitue la base de l'émail dur. Une plume est ensuite utilisée pour appliquer chaque couche du mélange sur la surface du métal, en veillant à ce que toute la zone guillochée soit entièrement recouverte d'émail. Les composants sont ensuite cuits dans un four à des températures supérieures à 1 000° F, fusionnant l'émail au métal et formant une couche de verre. Histoire : The Golden Spike Après refroidissement, les pièces sont meulées manuellement avec une lime diamantée, leur redonnant ainsi leur forme et leur surface. Ce processus fastidieux est répété longuement jusqu'à ce que le niveau d'émail atteigne la profondeur requise pour recouvrir les sommets et remplir les vallées de chaque motif guilloché complexe. Une fois les dernières étapes de cuisson terminées, les pièces sont polies et polies, révélant la finition veloutée de l'émail dur translucide. La production d’émail dur translucide exige les plus hauts niveaux de patience, d’expérience et de compétence. Un apprentissage de cinq ans est nécessaire pour garantir que les plus hauts niveaux de qualité seront atteints dans chaque pièce de la collection. Le 10 mai 1869, quatre ans après la guerre civile, le premier chemin de fer transcontinental au monde fut achevé alors que les chemins de fer Central Pacific et Union Pacific se rencontraient au Promontory Summit, dans l'Utah. Les deux moteurs, le n°119 de l'Union Pacific et le n°60 de la Central Pacific, connus sous le nom de Jupiter, étaient disposés face à face. Les travailleurs, les dignitaires et la presse ont regardé et applaudi pendant que Leland Stanford, président de Central Pacific, enfonçait le Golden Spike dans les rails, reliant officiellement 1 756 milles de voie ferrée, unissant les océans Atlantique et Pacifique à travers les États-Unis. Meriwether Lewis et William Clark avaient déjà (1804-1806) cartographié et documenté la vaste nouvelle région des États-Unis acquise grâce à l'achat de la Louisiane. Le Corps of Discovery a préparé les premières cartes et rapports décrivant la topographie des sentiers et des passages du fleuve Mississippi à l'océan Pacifique. « Les générations futures », prédit Jefferson, « rempliront le tableau que nous avons commencé ». À partir de 1835, de nombreux Américains ont écrit et exprimé leur conviction que le « destin manifeste » des États-Unis était d'étendre leur territoire sur l'ensemble de l'Amérique du Nord afin d'étendre et de renforcer l'influence politique, sociale et économique de la nation. Le développement du chemin de fer transcontinental a commencé en 1832, mais ce n'est qu'en 1853 que le Congrès a approuvé les fonds nécessaires à l'étude et à la planification du parcours. La construction a officiellement commencé en 1866. Les ouvriers, dont beaucoup étaient des immigrants chinois ou irlandais, travaillaient de longues heures dans des conditions difficiles. Au cours de l'hiver 1867, les ouvriers chinois de la ligne Central Pacific transportèrent trois locomotives, quarante wagons et tout leur équipement - rails, pointes, marteaux et nourriture - à travers les montagnes enneigées de la Sierra pour poser cinquante milles de voie sur la ligne. de l'autre côté le printemps suivant. Le chemin de fer transcontinental a contribué à l’expansion rapide du pays vers l’ouest. Avant que la piste ne soit concourue, il fallait des mois aux voyageurs pour se rendre de la côte Est à la côte Ouest, par voie terrestre ou maritime. Avec le chemin de fer transcontinental, le voyage pourrait se faire en quelques jours. En effet, la nation était changée et unie. On ne sait pas combien de personnes ont assisté à la cérémonie en 1869 ; les estimations vont de 500 à 3 000. Des défilés et des célébrations ont suivi tandis que les opérateurs télégraphiques annonçaient que le chemin de fer du Grand Pacifique était enfin achevé. Aujourd'hui, le Golden Spike officiel utilisé lors de la cérémonie est exposé au Cantor Arts Center de l'Université de Stanford, fondé par Leland Stanford, qui a également été gouverneur républicain et sénateur de Californie. Le lieu historique national Golden Spike, qui marque l'unification historique des lignes, se trouve à 32 miles à l'ouest de Brigham City, dans l'Utah. La collection Golden Spike rend hommage aux plus de 4 000 travailleurs qui ont participé au magnifique exploit de relier les océans Atlantique et Pacifique par chemin de fer. Les trajectoires des deux moteurs, Jupiter (Central Pacific) de Sacramento, Californie et No. 119 (Union Pacific) d'Omaha, Nebraska / Council Bluffs, Iowa, sont tracées le long du capuchon et du corps du stylo, réunis au Promontory Summit, Utah. . Chacun des sept états du voyage est marqué en haut-relief et chacun est gravé d'un motif guilloché unique. Les deux moteurs sont illustrés en gravure inversée sous l'émail. Central Pacific et Union Pacific sont représentés en haut-relief en haut et en bas du stylo et les emblèmes correspondants de cette époque ornent la couronne du capuchon et le bas du corps. La section de préhension est gravée des dates de début (8 janvier 1863) et de fin (10 mai 1869). Entre les dates se trouvent les mots suivants gravés sur le Golden Spike original : « Que Dieu continue l'unité de notre pays alors que ce chemin de fer unit les deux grands océans du monde ». La collection Golden Spike est le trentième de la série d'instruments d'écriture David Oscarson™ en édition limitée et sera produite en deux variantes de design : chacun limité à une production de 150 pièces (y compris stylos plume et rollers).
    6600 5500HT

Les modèles indisponibles chez David Oscarson

La sélection Point Plume®

  • Quickview

    Yukari Trèfle Sauvage Edition limitée

    ,
    Pilot est heureux d'annoncer l'édition limitée 2023 de Namiki Yukari, Bush Clover (「萩」). Ce stylo est également appelé Hagi (萩), qui se traduit par Autumn Grass ou Bush Clover. La plante bourgeonnera au printemps et atteindra sa pleine floraison au début de l'automne. Ces belles plantes poussent de petites fleurs modestes avec des pétales au bout d'une tige délicate et arquée qui se balancent doucement dans le vent. Bush Clover est chéri comme l'une des sept fleurs de l'automne et fait référence à plus d'une centaine de poèmes dans le plus ancien livre de poésie japonaise encore en vie appelé "Man'yōshū", qui remonte à la fin du 7ème siècle. Hagi symbolise souvent la contemplation profonde qui naît d'une beauté douce et assumée. On pense également qu'il a le pouvoir d'exorciser les mauvais esprits. Dans un usage traditionnel, Hagi est également utilisé de diverses manières dans les cinq cérémonies impériales saisonnières. L'œuvre d'art exceptionnelle présentée sur ce stylo plume a été conçue par le groupe très vénéré Kokkokai. Il faut plusieurs mois pour fabriquer de manière experte chaque stylo Bush Clover avec seulement 300 stylos dans le monde. L'œuvre d'art du tonneau a été créée à l'aide du travail traditionnel de laque maki-e urushi et finie avec une pincée de poussière d'or en utilisant la technique de polissage togidashi. Le scintillant Bush Clover, illuminé par le clair de lune, est gracieusement peint avec du Maki-e argenté et de la laque rouge. Chacune des feuilles représentées sur le stylo a été minutieusement travaillée en utilisant une variété de techniques de maki-e. Les feuilles dorées plus pleines utilisent une technique hira (plate) avec des poudres rondes argentées et un polissage tandis que les fleurs sont représentées avec une laque urushi rouge. Les ventilateurs d'accent présentés utilisent une technique de maki-e brunie utilisant de la laque grise et des poudres plates dorées qui accentuent le sous-bois autour du Bush Clover. Étant donné que les éventails deviennent plus larges au bord, ils ont traditionnellement été considérés comme un motif porte-bonheur. SPÉCIFICATIONS DU PRODUIT : • 300 pièces à travers le monde (Edition limitée) • Stylo plume à capuchon de taille Yukari • Fine, Medium ou Broad #10, plume plaquée or 18 carats rhodiée • Encre noire en bouteille incluse • Convertisseur Con-70 inclus • Numéro de série gravé sur le dessus de chaque clip • Notice et guide d'utilisation et d'entretien inclus dans la boîte • Emballé dans une élégante boîte cadeau bleue en édition limitée avec une magnifique doublure soyeuse
    1600 1333HT
  • Quickview

    ADN or DNA

    ,
    Nouvelle création 2021 de Laure Ridel (Point Plume) réalisé par la Maison Stipula. Modèle plume : Série Limitée et numérotée exclusive à 233 pièces « Nouvelle prouesse technique encore jamais réalisée » Cette édition Limitée est pourvue d’un design creux représentant le symbole de l’ADN, support de l’information génétique héréditaire. Le remplissage fera découvrir le motif de l’ADN. Il se fera au compte-gouttes pour la plume accompagnée de deux encriers. Le coffret contient également du papier buvard et deux pipettes pour le remplissage. La plume est en or blanc 14 carats. Cette création repose sur un ensemble de cylindres transparents coaxiaux et jointifs pour l’écoulement de l’encre. Le tout est contenu dans un cylindre transparent. Cette innovation technique est une grande première. Habillage de l’instrument d’écriture : l’ensemble est en résine transparente, il est réhaussé d’attributs en argent massif sur le corps, le capuchon et le caducée. L’agrafe représente le symbole de la médecine : le serpent d’Asclépios s’enroulant autour d’un bâton symbolisant l’arbre de la vie, ce bâton est surmonté d’un miroir symbolisant la prudence que le médecin doit avoir avant chaque décision médicale. Rappel sur l’ADN : L’ADN est une molécule qui possède la capacité de se répliquer et qui est constituée de 2 brins, en double hélice (système coaxial). Ces 2 brins contiennent des éléments chimiques constants (sucre, phosphate) et des éléments variables. Les éléments variables sont appelés des bases. Elles sont au nombre de quatre : l’adénine (A), la thymine (T), la guanine (G) et la cytosine (C). Les 2 brins d’ADN sont attachés l’un à l’autre grâce à ces bases, de façon spécifique : A se lie avec T et G avec C, un peu comme les barreaux d’une échelle. L’ADN humain contient plus de 3 milliards de ces bases associées (que l’on appelle aussi des nucléotides), répartis sur nos 23 paires de chromosomes. L’ordre dans lequel vont se trouver ces 4 bases chimiques sur l’un des 2 brins d’ADN, va déterminer ce que l’on appelle une séquence. Grâce au progrès des techniques médicales, les différences entre les séquences sont détectées et donnent accès aux informations génétiques.
    990 825HT
  • Rupture de stock
    Quickview

    Omas Ogiva Orlando Pen Show Limited Edition Gold Trim 14K

    ,
    Le nouveau OMAS Ogiva Orlando Pen Show 2024 en édition limitée est une combinaison violet marbré vif et d’attributs doré brillant. La plume est en or 14 carats de taille moyenne. L'Ogiva en forme de torpille fait partie des modèles classiques d'OMAS. Désormais réintroduite, cette nouvelle version comprend un mécanisme de remplissage à piston en laiton haute capacité amélioré, qui permet à ce stylo d'utiliser n'importe quelle encre de stylo plume en bouteille. La plume en or massif 14 carats est produite en interne chez OMAS. Chaque stylo est livré dans une boîte de présentation spéciale. Spécifications de l'édition limitée Omas Ogiva « Orlando Pen Show 2023 » : • Matériau du corps du stylo : résine. • Longueur du stylo fermé : 151 mm • Longueur du stylo ouvert, capuchon retiré : 5,35 po / 136 mm • Longueur du stylo affichée : 178 mm • Longueur du capuchon : 70 mm • Diamètre maximum (stylo) : 14 mm • Diamètre de section : 10 mm - 11 mm • Poids total : 39,7g • Plume : or 14 carats avec alimentation en ébonite • Mécanisme de remplissage : mécanisme de remplissage à piston traditionnel • Coffret cadeau • Fabriqué en Italie • Comprend une garantie de 2 ans
    419 349HT

Nouveautés

  • Etiquette
    Vendu
    Quickview

    Omas Ogiva Nera Silver Trim 14K

    ,
    Le nouveau OMAS Ogiva black est une combinaison classique avec un corps en résine noir et des attributs argentés. La plume est en or 14 carats de taille moyenne. L'Ogiva en forme de torpille fait partie des modèles classiques d'OMAS. Désormais réintroduite, cette nouvelle version comprend un mécanisme de remplissage à piston en laiton haute capacité amélioré, qui permet à ce stylo d'utiliser n'importe quelle encre de stylo plume en bouteille. La plume en or massif 14 carats est produite en interne chez OMAS. Chaque stylo est livré dans une boîte de présentation spéciale. Spécifications de l'édition limitée Omas Ogiva «black» : • Matériau du corps du stylo : résine. • Longueur du stylo fermé : 151 mm • Longueur du stylo ouvert, capuchon retiré : 5,35 po / 136 mm • Longueur du stylo affichée : 178 mm • Longueur du capuchon : 70 mm • Diamètre maximum (stylo) : 14 mm • Diamètre de section : 10 mm - 11 mm • Poids total : 39,7g • Plume : or 14 carats avec alimentation en ébonite • Mécanisme de remplissage : mécanisme de remplissage à piston traditionnel • Coffret cadeau • Fabriqué en Italie • Comprend une garantie de 2 ans
    419 349HT
  • Etiquette
    Vendu
    Quickview

    Omas Ogiva Nera Silver Trim 14K

    ,
    Le nouveau OMAS Ogiva black est une combinaison classique avec un corps en résine noir et des attributs argentés. La plume est en or 14 carats de taille moyenne. L'Ogiva en forme de torpille fait partie des modèles classiques d'OMAS. Désormais réintroduite, cette nouvelle version comprend un mécanisme de remplissage à piston en laiton haute capacité amélioré, qui permet à ce stylo d'utiliser n'importe quelle encre de stylo plume en bouteille. La plume en or massif 14 carats est produite en interne chez OMAS. Chaque stylo est livré dans une boîte de présentation spéciale. Spécifications de l'édition limitée Omas Ogiva «black» : • Matériau du corps du stylo : résine. • Longueur du stylo fermé : 151 mm • Longueur du stylo ouvert, capuchon retiré : 5,35 po / 136 mm • Longueur du stylo affichée : 178 mm • Longueur du capuchon : 70 mm • Diamètre maximum (stylo) : 14 mm • Diamètre de section : 10 mm - 11 mm • Poids total : 39,7g • Plume : or 14 carats avec alimentation en ébonite • Mécanisme de remplissage : mécanisme de remplissage à piston traditionnel • Coffret cadeau • Fabriqué en Italie • Comprend une garantie de 2 ans
    419 349HT
  • Quickview

    Sheaffer 797 Impériale gold plated 23Kt

    ,
    Cet instrument d’écriture de la maison Sheaffer Impériale 797 en plaqué or 23 carats. Il est en plaqué or accompagnée d’attributs également en plaqué or. Micro-rayure sur le stylo clip et stylo. Production vers 1970 aux Etats-Unis. Magnifique stylo plume équipé d’une plume en or 14 carats de taille extra-fine enchâssée sur la section. Écrin classique Sheaffer. Utilisation cartouche Sheaffer ou convertisseur Sheaffer.
    99 83HT

Proximité

Notre boutique est situé dans le triangle d’or du 8e arrondissement de Paris à proximité des grands Palace et d’Hermès

Livraison

Nous emballons avec soin et nous livrons par transporteur (DHL) dans le monde entier

Service

Nous nous tenons à votre écoute pour vous guider dans vos achats

Règlements sécurisés par Carte Bleu via PayPal® *

Satisfait ou remboursé *

À propos de Point Plume®

Soucieux de toujours satisfaire, Laure Ridel et Alexandre se mettent en quête permanente de grands designers et créateurs du monde entier afin d’apporter un renouveau jour après jour. Cherchant à ne pas voir s’éteindre l’Artisanat d’art, ils tentent d’être les mécènes pour faire perdurer le savoir-faire… le fait main, ce monde qu’ils connaissent bien.

Ce que vous ne trouverez que chez Point Plume et rarement ailleurs, ce sont des pièces rares, des pièces d’exceptions, des pièces uniques. Amoureux du savoir-faire, des maisons prestigieuses, de l’Artisanat d’art, entrez dans cet écrin et laissez-vous guider ou surprendre…

Besoin de conseils ?

Contactez-nous